nji mbouogamna

 
nji mbouogamna

Né en 1938
matoum

5 Histoires

5.0 min
Raconte les grands travaux qu'il a réalise comme maçon dans sa vie. On lui donne des travaux pour un salaire de 4000f. Grâce à son bon travail il sera très convoité par son patron, à partir de cela on va lui fournir les tôles pour construire sa maison et augmenter son salaire à 10000f. Il va construire le centre de téléphonique et il va même aller à Douala travailler avant de revenir mettre sur pied une entreprise. Aujourd'hui il construire des immeubles.
Visualisées 2496 fois
4.3 min
raconte comment il est devenu maçon par songe, après 6 mois passé à l'école, il rêve qu'il est déjà maçon. Son oncle va lui proposer de lui trouver un maçon, mais il va dit que lui même est maçon et que son oncle lui cherche juste les matériels du travail...
Visualisées 2210 fois
3.3 min
Il envoie ses enfants à l'école à cause de son sac d'école qu'il avait perdu et avait occasionné son abandonne de classe aussi tôt. Il ne voudrai plus que ses enfants soient des illettrés comme lui. Son père lui bénit d'abord pour-que Dieu lui donne ce qu'il n'a pas pu avoir. Il brosse aussi ses acquis dans sa vie, les places d'imams occupés dans plusieurs mosquées, il a aussi une école coranique pour lui même...
Visualisées 2296 fois
5.1 min
Raconte les faits qui on occasionné son abandon des classes. Il commence d'abord dans une école coranique qui va se transformer en école franco-coranique. Il aura à cette époque 17ans après le retour de la Mecque du marabout propriétaire de cette école où il avait découvert qu'il y a deux langues la ba, il revient alors instaurer le français dans son école coranique ou ce dernier fréquente. C'est à cause d'un match de football à la veille de la rentré de classe qu'il va perdre non seulement sa dent en se décidant d’arrêté un penalty, mais va aussi oublier son sac avec tous ses effets scolaire qu'il avait préparé contre une somme 700f pendant les vacances car son équipe de football va remporté la victoire et avec toute la joie, il ne va plus penser à prendre son sac. Il va se rappeler plus tard dans la nuit mais quand il revient à mi-nuit il ne verra plus, alors là obligé d'abandonner l'école.
Visualisées 1976 fois
4.4 min
Raconte les faits qui l'on marqué quand les premiers pépinière du café sont arrivés à Matoum, le blanc(Kampala) qui avait ces pépinières avaient arrêtés ceux qui partaient achetés leurs pépinières à Bafang et à Nkogsamba. Cependant le blanc vendait par discrimination, or les Bamouns qui avaient déjà voyagé partaient se procurer et revenaient vendre à 25 f au lieur de 100f comme le blanc. On avait donc arrête beaucoup des gens(500 environ). Grâce à l'intervention du Roi, du préfet et du président Ahidjo, ils serons ensuite relâchés mais après avoir passé plusieurs temps en prison
Visualisées 3292 fois